"La présence aussi massive de l'extrême-droite dans l'enceinte du parlement est une insulte à la démocratie. Elle devient une flétrissure quand un personnage comme M. Van Langenhove, dont on connaît les accointances avec l'idéologie nazie, prend place au perchoir", a expliqué le chef de groupe socialiste, Ahmed Laaouej. Ecolo rejoint par le MR a appelé les groupes parlementaires à éviter que le fondateur de Schild&Vrienden ne vienne s'asseoir au perchoir de la Chambre à côté du président, Patrick Dewael. M. Van Langenhove est l'un des deux élus les plus jeunes, avec Mme Hanus, et conformément au règlement, il lui revient d'assister le président lors de la séance d'installation. Traditionnellement, les deux députés les plus jeunes prennent place à la gauche et à la droite du président. Selon le PS, le règlement prévoit simplement que les deux élus les plus jeunes assistent le président. Il n'impose pas qu'ils s'assoient à côté de lui. (Belga)