La ville de Yarra, une municipalité couvrant le nord-est de Melbourne (Victoria), a décidé de supprimer toute référence à l'Australia Day et de remplacer la traditionnelle cérémonie d'octroi de la citoyenneté par un évènement "marquant la perte de la culture indigène". La motion controversée a été adoptée à l'unanimité, après des mois de consultation de la communauté aborigène locale. Le Premier ministre conservateur, Malcom Turnbull, a affirmé être déçu par la décision de la municipalité, regrettant que la ville de Yarra ait recours à "un jour qui devrait unir les Australiens pour diviser les Australiens". "Je reconnais qu'Australia Day, et son histoire, est complexe pour beaucoup d'Australiens indigènes, mais la grande majorité des Australiens estiment que le 26 janvier (...) devrait rester notre jour de fête nationale", a-t-il réagi mercredi. "Une attaque envers Australia Day est une répudiation des valeurs que la journée célèbre: la liberté, l'égalité des chances, la camaraderie et la diversité", selon sa déclaration. Les recommandations du conseil communal prévoient de faire pression sur le gouvernement australien pour changer la date de la fête nationale et de présenter des plans de communication pour "aider la population à mieux comprendre les expériences des communautés indigènes au sujet du 26 janvier". C'est à cette date en 1788, que la flotte britannique a débarqué à Sydney Cove et proclamé la souveraineté britannique sur l'île continent, habitée depuis des dizaines de milliers d'années par les aborigènes et les insulaires du Détroit de Torrès. Ceux-ci font référence à cette date sous le nom du jour de l'invasion, 'Invasion Day'. Chaque année, le débat portant sur le changement de date pour la fête nationale revient sur le devant de la scène à cette occasion. Jour férié en Australie, le 26 janvier donne lieu à diverses festivités dans le pays, dont un populaire compte à rebours des succès musicaux de l'année sur la radio publique Tripple J. Celle-ci a récemment remis en question le maintien de la diffusion de cette émission culte à cette date, soumettant un sondage à ce sujet à son public. Les aborigènes et indigènes du Détroit de Torrès représentent 3% de la population australienne. (Belga)

La ville de Yarra, une municipalité couvrant le nord-est de Melbourne (Victoria), a décidé de supprimer toute référence à l'Australia Day et de remplacer la traditionnelle cérémonie d'octroi de la citoyenneté par un évènement "marquant la perte de la culture indigène". La motion controversée a été adoptée à l'unanimité, après des mois de consultation de la communauté aborigène locale. Le Premier ministre conservateur, Malcom Turnbull, a affirmé être déçu par la décision de la municipalité, regrettant que la ville de Yarra ait recours à "un jour qui devrait unir les Australiens pour diviser les Australiens". "Je reconnais qu'Australia Day, et son histoire, est complexe pour beaucoup d'Australiens indigènes, mais la grande majorité des Australiens estiment que le 26 janvier (...) devrait rester notre jour de fête nationale", a-t-il réagi mercredi. "Une attaque envers Australia Day est une répudiation des valeurs que la journée célèbre: la liberté, l'égalité des chances, la camaraderie et la diversité", selon sa déclaration. Les recommandations du conseil communal prévoient de faire pression sur le gouvernement australien pour changer la date de la fête nationale et de présenter des plans de communication pour "aider la population à mieux comprendre les expériences des communautés indigènes au sujet du 26 janvier". C'est à cette date en 1788, que la flotte britannique a débarqué à Sydney Cove et proclamé la souveraineté britannique sur l'île continent, habitée depuis des dizaines de milliers d'années par les aborigènes et les insulaires du Détroit de Torrès. Ceux-ci font référence à cette date sous le nom du jour de l'invasion, 'Invasion Day'. Chaque année, le débat portant sur le changement de date pour la fête nationale revient sur le devant de la scène à cette occasion. Jour férié en Australie, le 26 janvier donne lieu à diverses festivités dans le pays, dont un populaire compte à rebours des succès musicaux de l'année sur la radio publique Tripple J. Celle-ci a récemment remis en question le maintien de la diffusion de cette émission culte à cette date, soumettant un sondage à ce sujet à son public. Les aborigènes et indigènes du Détroit de Torrès représentent 3% de la population australienne. (Belga)