"Rien n'a bougé pour le moment, on ne nous a rien dit que je puisse comprendre", a déclaré à la presse l'influent chef religieux, après une rencontre d'une trentaine de minutes entre les dirigeants de la contestation, dont ceux du mouvement M5-RFP, et les présidents ouest-africains réunis à Bamako depuis le matin. "Si vraiment c'est à cause de cela qu'ils se sont réunis, je pense que rien n'a été fait pour le moment", a-t-il ajouté. (Belga)

"Rien n'a bougé pour le moment, on ne nous a rien dit que je puisse comprendre", a déclaré à la presse l'influent chef religieux, après une rencontre d'une trentaine de minutes entre les dirigeants de la contestation, dont ceux du mouvement M5-RFP, et les présidents ouest-africains réunis à Bamako depuis le matin. "Si vraiment c'est à cause de cela qu'ils se sont réunis, je pense que rien n'a été fait pour le moment", a-t-il ajouté. (Belga)