"May Day" se concentre sur un libraire bruxellois à la recherche d'un successeur. Il réunit une dizaine de candidats, ce qui donne lieu à des discussions animées et mène au chaos. Les réalisateurs expliquent avoir voulu exprimer "la tragédie contemporaine" des personnes qui sont lassées de leur emploi et des autres qui feraient n'importe quoi pour en obtenir un. Le court-métrage a été récompensé du prix du jury et de celui du public, ainsi que celui du meilleur acteur pour le rôle principal joué par Thierry Hellin. Dans la compétition européenne, le prix du jury a été décerné à "Le Bleu Blanc Rouge de Mes Cheveux", un film autobiographique de Josza Anjembee au sujet d'une femme qui souhaite obtenir la nationalité française mais se trouve confronté à une opposition en raison de sa coupe de cheveux. Le prix du public européen a été décerné au court-métrage suisse "Les Heures-encre" de Wendy Pillonel. (Belga)

"May Day" se concentre sur un libraire bruxellois à la recherche d'un successeur. Il réunit une dizaine de candidats, ce qui donne lieu à des discussions animées et mène au chaos. Les réalisateurs expliquent avoir voulu exprimer "la tragédie contemporaine" des personnes qui sont lassées de leur emploi et des autres qui feraient n'importe quoi pour en obtenir un. Le court-métrage a été récompensé du prix du jury et de celui du public, ainsi que celui du meilleur acteur pour le rôle principal joué par Thierry Hellin. Dans la compétition européenne, le prix du jury a été décerné à "Le Bleu Blanc Rouge de Mes Cheveux", un film autobiographique de Josza Anjembee au sujet d'une femme qui souhaite obtenir la nationalité française mais se trouve confronté à une opposition en raison de sa coupe de cheveux. Le prix du public européen a été décerné au court-métrage suisse "Les Heures-encre" de Wendy Pillonel. (Belga)