L'année dernière, 707 demandes d'indemnisation ont été reçues pour le SPW, qui gère les 6.500 km de routes du réseau non structurant, et la Sofico qui s'occupe des 878 km d'autoroutes et des 1.455 km de nationales. Il s'agit d'une hausse par rapport à 2019 (469 demandes), malgré la baisse du trafic en raison du confinement. La Région wallonne n'a pas d'explication à cette hausse, ajoute le quotidien. Le SPW a trouvé un accord financier dans 91 dossiers concernant des sinistres sur son réseau et plus de 159.000 euros ont été versés aux préjudiciés (plus de 388.000 euros en 2019). Pour les cas d'usagers qui se sont tournés vers la justice, le SPW a été contraint de payer un total de 1.293.509 euros (828.183 en 2019). "Il ne s'agit pas forcément de faits qui se sont produits en 2020", précise l'administration. "Les dossiers compliqués peuvent prendre plusieurs années." La Sofico s'est elle acquittée d'indemnisations à hauteur de 482.983 euros, un peu plus qu'en 2019. (Belga)

L'année dernière, 707 demandes d'indemnisation ont été reçues pour le SPW, qui gère les 6.500 km de routes du réseau non structurant, et la Sofico qui s'occupe des 878 km d'autoroutes et des 1.455 km de nationales. Il s'agit d'une hausse par rapport à 2019 (469 demandes), malgré la baisse du trafic en raison du confinement. La Région wallonne n'a pas d'explication à cette hausse, ajoute le quotidien. Le SPW a trouvé un accord financier dans 91 dossiers concernant des sinistres sur son réseau et plus de 159.000 euros ont été versés aux préjudiciés (plus de 388.000 euros en 2019). Pour les cas d'usagers qui se sont tournés vers la justice, le SPW a été contraint de payer un total de 1.293.509 euros (828.183 en 2019). "Il ne s'agit pas forcément de faits qui se sont produits en 2020", précise l'administration. "Les dossiers compliqués peuvent prendre plusieurs années." La Sofico s'est elle acquittée d'indemnisations à hauteur de 482.983 euros, un peu plus qu'en 2019. (Belga)