Les Mauritaniens seront appelés à choisir leurs députés, mais aussi les conseillers régionaux et municipaux. L'opposition radicale mauritanienne du Forum national pour la démocratie et l'unité (FNDU), qui a boycotté les élections législatives et municipales en 2013, avait annoncé en avril sa participation aux prochains scrutins. (Belga)

Les Mauritaniens seront appelés à choisir leurs députés, mais aussi les conseillers régionaux et municipaux. L'opposition radicale mauritanienne du Forum national pour la démocratie et l'unité (FNDU), qui a boycotté les élections législatives et municipales en 2013, avait annoncé en avril sa participation aux prochains scrutins. (Belga)