Auteur et dessinateur d'une série de bandes dessinées comique sur la famille royale belge, Charel Cambré devait trouver une rime en "al" pour le titre du quatrième tome. Après Cirque Royal, Tournée Générale, et Drache nationale, il a donc choisi Femme Fatale, une référence à Mathilde qu'il qualifie de "schoon madame".

"À l'intérieur des bandes dessinées, j'avais déjà fait des dessins un peu piquants d'elle, mais jamais encore sur la couverture", explique-t-il au quotidien Standaard. "Je n'ai pas peur de leur réaction, même si après coup, je me suis demandé si je n'avais pas été trop loin. Mais quand je dessine, j'essaie surtout de les dessiner aussi beaux que possible. Je les représente comme je les imagine. Pour moi, Mathilde est une femme ardente et Philippe plutôt un raseur", ajoute-t-il.

"Femme Fatale" © Ballon Media

À en croire Charel Cambré, la famille royale n'a encore jamais réagi à ses dessins même s'il a entendu par ouï-dire que le roi Philippe appréciait ses oeuvres. On ignore ce qu'il pense de sa dernière oeuvre, et on ne saura probablement jamais ce qu'en pense la principale intéressée, même si le dessin n'a rien de bien méchant et qu'il n'y a guère de honte à se voir qualifier de femme fatale.