"Les deux clubs ont convenu de tenir deux matches amicaux, baptisés +matchs de la paix+, le premier au stade Hazza ben Zayed (à Al-Aïn, près d'Abou Dhabi, la capitale des Émirats) et le second à Haïfa (nord-ouest d'Israël)", a déclaré Mohammed ben Thaaloub, directeur de la société d'investissement Al-Aïn. La date de leurs rencontres sera fixée plus tard, a-t-il précisé dans un communiqué. Les deux équipes cumulent chacune le plus grand nombre de victoires dans les championnats locaux respectifs. "Je suis heureux de vivre ce moment important de l'histoire du football israélien et émirati", a de son côté réagi Ya'akov Shahar, président du Maccabi Haïfa FC. La coopération dans le domaine du sport fait partie des nombreux liens que les deux pays ont décidé d'établir et développer depuis septembre 2020 et la signature d'un accord négocié par les Etats-Unis pour officialiser leurs relations. Les Palestiniens ont dénoncé l'accord normalisant les liens entre ces deux pays comme une "trahison", le règlement du conflit israélo-palestinien ayant été traditionnellement la condition pour toute normalisation entre un pays arabe et Israël. (Belga)

"Les deux clubs ont convenu de tenir deux matches amicaux, baptisés +matchs de la paix+, le premier au stade Hazza ben Zayed (à Al-Aïn, près d'Abou Dhabi, la capitale des Émirats) et le second à Haïfa (nord-ouest d'Israël)", a déclaré Mohammed ben Thaaloub, directeur de la société d'investissement Al-Aïn. La date de leurs rencontres sera fixée plus tard, a-t-il précisé dans un communiqué. Les deux équipes cumulent chacune le plus grand nombre de victoires dans les championnats locaux respectifs. "Je suis heureux de vivre ce moment important de l'histoire du football israélien et émirati", a de son côté réagi Ya'akov Shahar, président du Maccabi Haïfa FC. La coopération dans le domaine du sport fait partie des nombreux liens que les deux pays ont décidé d'établir et développer depuis septembre 2020 et la signature d'un accord négocié par les Etats-Unis pour officialiser leurs relations. Les Palestiniens ont dénoncé l'accord normalisant les liens entre ces deux pays comme une "trahison", le règlement du conflit israélo-palestinien ayant été traditionnellement la condition pour toute normalisation entre un pays arabe et Israël. (Belga)