La publication de ce chiffre est "très fâcheuse sans autre précision", a commenté la ministre en commission du Parlement de la Fédération où elle était interrogée par le député Jean-Marc Dupont (PS). Si le nombre de jours d'absence de 1.060.000 est correct, il convient toutefois de le rapporter au nombre total d'enseignants en Fédération (pas loin de 100.000, ndlr), ce qui mène alors à un taux d'absentéisme de 5,8%, a souligné Mme Schyns. "Cela permet évidemment de nuancer les chiffres...", a-t-elle fait valoir. Selon la ministre, l'analyse des chiffres d'absentéisme collectés par l'organisme de contrôle Medconsult montre d'ailleurs que les enseignants sont en réalité moins souvent absents que le personnel d'autres organismes publics, voire privés, également contrôlés par Medconsult où il atteint 7,4%, selon elle. "Nous sommes donc en dessous d'autres organismes!", a-t-elle conclu. (Belga)

La publication de ce chiffre est "très fâcheuse sans autre précision", a commenté la ministre en commission du Parlement de la Fédération où elle était interrogée par le député Jean-Marc Dupont (PS). Si le nombre de jours d'absence de 1.060.000 est correct, il convient toutefois de le rapporter au nombre total d'enseignants en Fédération (pas loin de 100.000, ndlr), ce qui mène alors à un taux d'absentéisme de 5,8%, a souligné Mme Schyns. "Cela permet évidemment de nuancer les chiffres...", a-t-elle fait valoir. Selon la ministre, l'analyse des chiffres d'absentéisme collectés par l'organisme de contrôle Medconsult montre d'ailleurs que les enseignants sont en réalité moins souvent absents que le personnel d'autres organismes publics, voire privés, également contrôlés par Medconsult où il atteint 7,4%, selon elle. "Nous sommes donc en dessous d'autres organismes!", a-t-elle conclu. (Belga)