Le programme Erasmus, rebaptisé Erasmus + en 2014, est ouvert à d'autres publics que les étudiants de l'enseignement supérieur. Il est doté d'un budget de 14,7 milliards d'euros jusqu'en 2020 et son ambition est de permettre à 4 millions d'Européens (étudiants, apprenants, jeunes issus de l'éducation non formelle) de se former à l'étranger d'ici 2020. En 30 ans, plus de 5 millions d'Européens ont participé à l'un des programmes, dont 92.000 en Fédération Wallonie-Bruxelles. "C'est une véritable réussite européenne que nous voulons renforcer, notamment via Erasmus Pro qui propose aux apprentis des stages d'au moins six mois dans un autre pays membre", indique Marianne Thyssen. Le "Federal truck" continuera son parcours cette semaine en se rendant le 21 mars à l'Athénée royal de Fontaine-l'Evêque, le lendemain à l'ESS de Philippeville, le 23 mars à l'AREH de Spa, et le 24 mars à l'AR de la Fragnée à Liège. (Belga)

Le programme Erasmus, rebaptisé Erasmus + en 2014, est ouvert à d'autres publics que les étudiants de l'enseignement supérieur. Il est doté d'un budget de 14,7 milliards d'euros jusqu'en 2020 et son ambition est de permettre à 4 millions d'Européens (étudiants, apprenants, jeunes issus de l'éducation non formelle) de se former à l'étranger d'ici 2020. En 30 ans, plus de 5 millions d'Européens ont participé à l'un des programmes, dont 92.000 en Fédération Wallonie-Bruxelles. "C'est une véritable réussite européenne que nous voulons renforcer, notamment via Erasmus Pro qui propose aux apprentis des stages d'au moins six mois dans un autre pays membre", indique Marianne Thyssen. Le "Federal truck" continuera son parcours cette semaine en se rendant le 21 mars à l'Athénée royal de Fontaine-l'Evêque, le lendemain à l'ESS de Philippeville, le 23 mars à l'AREH de Spa, et le 24 mars à l'AR de la Fragnée à Liège. (Belga)