Il s'en est pris au Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) qui disposait officieusement de ce texte taillé sur mesure pour permettre à la radio Mint de...

Il s'en est pris au Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) qui disposait officieusement de ce texte taillé sur mesure pour permettre à la radio Mint de réintégrer la bande FM en dépit du caractère déjà dominant du groupe RTL. En cascade, le CSA a soupçonné le CDH. Interrogé par le député Olivier Maroy (MR) au parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, le 7 juin, le ministre a tenté de faire passer notre article pour un non-événement, tout en reconnaissant du bout des lèvres l'existence d'un nouveau critère (l'audience potentielle cumulée, suggérée par les services techniques de RTL) et sa volonté de concilier deux principes : le soutien aux " opérateurs économiques " et " la diversité culturelle et philosophique ". Sous la langue de bois, un aveu.