"Un certain nombre de véhicules se sont alors retrouvés bloqués alors que dizaines de milliers de manifestants pour le climat arrivaient", a indiqué le porte-parole de la police de Bruxelles. Cette action des gilets jaunes n'était pas prévue, selon cette porte-parole. "Ces gilets jaunes ne demandent jamais l'autorisation pour leurs actions. Et lorsqu'ils sont sur le terrain, il n'est jamais clair qui est responsable pour leur action. Ce sont vraiment des actions sauvages". La police entendait garder les tunnels de la Petite ceinture vides pour la Marche pour le Climat, mais en raison de l'action des gilets jaunes, certaines voitures n'ont pu être évacuées à temps et se sont dès lors retrouvées engluées dans le cortège qui a rassemblé quelque 70.000 personnes. La police avait déjà annoncé plus tôt dans l'après-midi avoir arrêté administrativement 16 personnes dans la zone dite neutre en marge d'une action de l'association Act for Climate Justice. (Belga)

"Un certain nombre de véhicules se sont alors retrouvés bloqués alors que dizaines de milliers de manifestants pour le climat arrivaient", a indiqué le porte-parole de la police de Bruxelles. Cette action des gilets jaunes n'était pas prévue, selon cette porte-parole. "Ces gilets jaunes ne demandent jamais l'autorisation pour leurs actions. Et lorsqu'ils sont sur le terrain, il n'est jamais clair qui est responsable pour leur action. Ce sont vraiment des actions sauvages". La police entendait garder les tunnels de la Petite ceinture vides pour la Marche pour le Climat, mais en raison de l'action des gilets jaunes, certaines voitures n'ont pu être évacuées à temps et se sont dès lors retrouvées engluées dans le cortège qui a rassemblé quelque 70.000 personnes. La police avait déjà annoncé plus tôt dans l'après-midi avoir arrêté administrativement 16 personnes dans la zone dite neutre en marge d'une action de l'association Act for Climate Justice. (Belga)