José Lopez Manjares, 33 ans, "se trouvait dans une assemblée étudiante. A la fin, un des assistants s'est approché et lui a tiré dessus à plusieurs reprises. Il a ensuite fui à moto", a annoncé le ministère public. Trois autres personnes ont été blessées, selon le parquet qui enquête sur cette affaire. Ces mobilisations étudiantes interviennent dans un climat extrêmement tendu au Venezuela: la vague de manifestations et de violences depuis début avril a fait officiellement une trentaine de morts. Plusieurs défilés se déroulaient jeudi à partir de centres universitaires où des heurts ont eu lieu, notamment à Caracas. Le Venezuela est secoué par des violences lors de ces rassemblements contre le projet du président Maduro de convoquer une assemblée constituante, une manoeuvre, selon l'opposition, destinée à repousser les élections qu'elle réclame. (Belga)

José Lopez Manjares, 33 ans, "se trouvait dans une assemblée étudiante. A la fin, un des assistants s'est approché et lui a tiré dessus à plusieurs reprises. Il a ensuite fui à moto", a annoncé le ministère public. Trois autres personnes ont été blessées, selon le parquet qui enquête sur cette affaire. Ces mobilisations étudiantes interviennent dans un climat extrêmement tendu au Venezuela: la vague de manifestations et de violences depuis début avril a fait officiellement une trentaine de morts. Plusieurs défilés se déroulaient jeudi à partir de centres universitaires où des heurts ont eu lieu, notamment à Caracas. Le Venezuela est secoué par des violences lors de ces rassemblements contre le projet du président Maduro de convoquer une assemblée constituante, une manoeuvre, selon l'opposition, destinée à repousser les élections qu'elle réclame. (Belga)