Selon les syndicats, outre l'absence flagrante d'entretien des locaux, l'aéroport fait face à un manque de personnel, de matériel pour la police de la route et d'effectifs pour les laboratoires et pour la police des chemins de fer. Le problème vient "du désinvestissement qui touche la police fédérale depuis plusieurs années et des restrictions budgétaires qui ont un impact énorme sur la sécurité du pays", estiment les syndicats. Ils réclament notamment l'arrêt des coupes budgétaires à la police fédérale, un plan de refinancement de la police fédérale et un plan d'engagement ambitieux afin de pouvoir assumer toutes les missions au profit des citoyens et des zones de police. L'action aura lieu ce mercredi 22 mars à l'aéroport de Charleroi, dès 10h30. (Belga)

Selon les syndicats, outre l'absence flagrante d'entretien des locaux, l'aéroport fait face à un manque de personnel, de matériel pour la police de la route et d'effectifs pour les laboratoires et pour la police des chemins de fer. Le problème vient "du désinvestissement qui touche la police fédérale depuis plusieurs années et des restrictions budgétaires qui ont un impact énorme sur la sécurité du pays", estiment les syndicats. Ils réclament notamment l'arrêt des coupes budgétaires à la police fédérale, un plan de refinancement de la police fédérale et un plan d'engagement ambitieux afin de pouvoir assumer toutes les missions au profit des citoyens et des zones de police. L'action aura lieu ce mercredi 22 mars à l'aéroport de Charleroi, dès 10h30. (Belga)