Selon les syndicats la situation ne se régularisera pas en cours de journée malgré la dislocation du cortège prévue vers midi. Les trains circulent par contre, permettant d'acheminer les participants à la manifestation depuis Verviers et Huy.

L'accès au centre de Liège risque d'être très compliqué mardi matin puisque de nombreuses rues seront empruntées par les manifestants qui s'élanceront dès 9h30 depuis la Gare des Guillemins, l'Esplanade Saint-Léonard, le Vertbois et la CSC (boulevard Saucy) pour converger vers le Parc d'Avroy.

Le quartier des Guillemins, le Pont Kennedy, les artères du centre-ville ou encore le quai de la Batte sont autant d'endroits à éviter.

De nombreuses administrations seront également perturbées. La plupart des recyparcs d'Intradel sont fermés. Seuls ceux d'Amay, Comblain-au-Pont, Ferrières, Flémalle 2, Huy, Jalhay, La Calamine, Limbourg, Lontzen, Spa, Thimister-Clermont et Wanze sont ouverts.

84% des parcours seront assurés sur le réseau du TEC Brabant Wallon

Des perturbations sont signalées sur le réseau du TEC Brabant Wallon mardi matin en raison de la participation de plusieurs membres du personnel à une journée d'actions syndicales qui se tient à Liège, indique la société wallonne de transport en commun. Vers 6h30, 84% des parcours étaient assurés.

Les transports scolaires (ramassage avec accompagnatrice, regroupé à des points de rassemblement) ne subissent pas de perturbations, précise le TEC Brabant wallon. "Une attestation de grève sera disponible sur le site Infotec.be dès ce mercredi 22 novembre 2017", indique encore la compagnie.