"Des éléments de la gendarmerie de Dialloubé quittant Mopti pour Dialloubé ont fait l'objet d'une attaque à l'engin explosif improvisé suivie de tirs nourris", a affirmé à l'AFP une source militaire à Mopti, siège du gouvernorat. "Le bilan est de trois morts", a-t-on indiqué, en précisant que ces gendarmes avaient escorté vers Mopti leurs camarades en route pour une formation militaire à Bamako. Par ailleurs, dans la même région, deux militaires maliens en patrouille entre Koro et Bankass, près de la frontière avec le Burkina Faso, ont été tués par des assaillants non identifiés, selon les autorités locales. (Belga)

"Des éléments de la gendarmerie de Dialloubé quittant Mopti pour Dialloubé ont fait l'objet d'une attaque à l'engin explosif improvisé suivie de tirs nourris", a affirmé à l'AFP une source militaire à Mopti, siège du gouvernorat. "Le bilan est de trois morts", a-t-on indiqué, en précisant que ces gendarmes avaient escorté vers Mopti leurs camarades en route pour une formation militaire à Bamako. Par ailleurs, dans la même région, deux militaires maliens en patrouille entre Koro et Bankass, près de la frontière avec le Burkina Faso, ont été tués par des assaillants non identifiés, selon les autorités locales. (Belga)