Pour l'instant, l'employeur ne paie aux employés malades que le premier mois de salaire. En cas de congé de maladie de plus longue durée, le travailleur perçoit une allocation.

Afin d'encourager les entreprises à faire davantage d'efforts en vue d'éviter les maladies, Mme De Block (Open Vld), souhaite faire contribuer les entreprises au versement des indemnités entre le deuxième et le septième mois, jusqu'à hauteur de 10%, indique le quotidien économique.

Selon lui, le gouvernement désire instaurer un système identique pour les femmes enceintes qui ne peuvent plus exercer leur travail en raison de risques liés à leur grossesse.

La proposition de la ministre consiste à faire payer aux entreprises 10% de l'allocation à partir de la mi-2017.

Le patron de l'organisation patronale flamande Unizo, Karel Van Eetvelt, a dénoncé ce projet, affirmant qu'il s'agissait d'une hausse des charges pour les entreprises.

Le cabinet de Mme De Block a promis de le soumettre aux partenaires sociaux après approbation par le gouvernement.

Pour l'instant, l'employeur ne paie aux employés malades que le premier mois de salaire. En cas de congé de maladie de plus longue durée, le travailleur perçoit une allocation. Afin d'encourager les entreprises à faire davantage d'efforts en vue d'éviter les maladies, Mme De Block (Open Vld), souhaite faire contribuer les entreprises au versement des indemnités entre le deuxième et le septième mois, jusqu'à hauteur de 10%, indique le quotidien économique. Selon lui, le gouvernement désire instaurer un système identique pour les femmes enceintes qui ne peuvent plus exercer leur travail en raison de risques liés à leur grossesse. La proposition de la ministre consiste à faire payer aux entreprises 10% de l'allocation à partir de la mi-2017. Le patron de l'organisation patronale flamande Unizo, Karel Van Eetvelt, a dénoncé ce projet, affirmant qu'il s'agissait d'une hausse des charges pour les entreprises. Le cabinet de Mme De Block a promis de le soumettre aux partenaires sociaux après approbation par le gouvernement.