Ces dernières plaidaient pour la mise en place d'un centre afin de pouvoir fournir une information correcte, complète et compréhensible à ces migrants. La ministre n'a toutefois pas l'intention de répondre favorablement à leur demande. "Les migrants en transit peuvent, tout comme les autres, demander l'asile et suivre la procédure. Soit ils obtiennent l'asile, soit ce n'est pas le cas et ils doivent alors quitter le pays. Les règles sont valables pour tout le monde", a précisé le porte-parole de Mme De Block. (Belga)