"Ils devraient retirer cet ultimatum. Personne ne peut nous donner d'ultimatum", a déclaré M. Maduro dans cet entretien. Madrid, Paris, Berlin, Londres, Bruxelles et Lisbonne ont exigé samedi la convocation d'élections sous huit jours au Venezuela, faute de quoi ces capitales reconnaîtront le chef du Parlement et président autoproclamé Juan Guaido comme chef de l'Etat. (Belga)

"Ils devraient retirer cet ultimatum. Personne ne peut nous donner d'ultimatum", a déclaré M. Maduro dans cet entretien. Madrid, Paris, Berlin, Londres, Bruxelles et Lisbonne ont exigé samedi la convocation d'élections sous huit jours au Venezuela, faute de quoi ces capitales reconnaîtront le chef du Parlement et président autoproclamé Juan Guaido comme chef de l'Etat. (Belga)