Nicolas Maduro, dont la légitimité est réfutée par une partie de ses compatriotes et l'opposant Juan Guaido, a appelé les militaires "à être fin prêts à défendre la patrie avec les armes à la main si un jour l'empire nord-américain ose toucher cette terre, ce sol sacré", lors d'un discours devant plusieurs milliers de soldats. (Belga)