Les militants étaient rassemblés sur la place principale de cette petite ville roumaine pour demander aux leaders de l'UE d'accorder plus d'attention à la lutte contre le changement climatique. MM. Macron et Michel, mais aussi les chefs des gouvernements danois, suédois et luxembourgeois, sont allés à leur rencontre. Lors du sommet, le président français a par ailleurs lancé un 'non paper' dans lequel il plaide pour que l'Union européenne atteigne la neutralité des émissions carbone en 2050. Cette proposition a été soutenue par la Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg, la Suède, le Danemark, l'Espagne, le Portugal et l'Estonie. La Belgique a toutefois précisé qu'elle ne pouvait actuellement prendre des engagements juridiquement contraignants étant donné que son gouvernement est en affaires courantes. L'objectif proposé par le président Macron est pour l'instant loin de faire consensus au niveau européen. L'Allemagne, en particulier, refuse de s'engager. (Belga)