Dans une déclaration commune à l'occasion d'une visite du numéro un chinois à Paris, les présidents chinois et français s'engagent par ailleurs à lutter "contre la criminalité environnementale, en particulier le braconnage et le trafic des espèces de la faune et de la flore menacées d'extinction", ainsi que contre la pollution plastique. Réaffirmant leur engagement pour l'action climatique à l'international, les deux capitales affirment leur volonté de garder "un rôle d'impulsion et de mobilisation" contre le réchauffement. Les deux pays notamment "s'engagent à appliquer l'Accord de Paris dans toutes ses dimensions, et à communiquer d'ici 2020 leur stratégie à long terme de développement à faible émission de gaz à effet de serre pour le milieu du siècle". Dans cette déclaration couvrant à peu près toutes les grandes problématiques environnementales (11 chapitres sur les 37 du texte), Pékin et Paris conviennent aussi de "poursuivre leurs échanges sur l'utilisation durable des ressources marines de l'Antarctique, y compris par l'établissement d'une aire marine protégée en Antarctique". (Belga)

Dans une déclaration commune à l'occasion d'une visite du numéro un chinois à Paris, les présidents chinois et français s'engagent par ailleurs à lutter "contre la criminalité environnementale, en particulier le braconnage et le trafic des espèces de la faune et de la flore menacées d'extinction", ainsi que contre la pollution plastique. Réaffirmant leur engagement pour l'action climatique à l'international, les deux capitales affirment leur volonté de garder "un rôle d'impulsion et de mobilisation" contre le réchauffement. Les deux pays notamment "s'engagent à appliquer l'Accord de Paris dans toutes ses dimensions, et à communiquer d'ici 2020 leur stratégie à long terme de développement à faible émission de gaz à effet de serre pour le milieu du siècle". Dans cette déclaration couvrant à peu près toutes les grandes problématiques environnementales (11 chapitres sur les 37 du texte), Pékin et Paris conviennent aussi de "poursuivre leurs échanges sur l'utilisation durable des ressources marines de l'Antarctique, y compris par l'établissement d'une aire marine protégée en Antarctique". (Belga)