"Les propos du président turc sont absurdes", a-t-il affirmé à l'agence Belga, parlant également de déclarations "mensongères" et "diffamatoires". "La Belgique est un Etat de droit et il est indécent de tenir de tels propos contre un pays qui a lui aussi subi de manière critique les conséquences du terrorisme", a ajouté le chef du gouvernement fédéral. M. Michel a rappelé qu'il avait déjà déclaré au parlement que "la Belgique ne tolèrerait pas que le gouvernement turc exporte vers la Belgique ses conflits internes". Le chef de l'Etat turc a accusé mercredi la Belgique d'être "un important centre" pour les partisans du PKK, d'être également un centre de l'organisation du prédicateur Fethullah Gülen, en exil aux Etats-Unis et qu'Ankara soupçonne d'avoir planifié la tentative de coup d'Etat manqué du 15 juillet dernier. (Belga)

"Les propos du président turc sont absurdes", a-t-il affirmé à l'agence Belga, parlant également de déclarations "mensongères" et "diffamatoires". "La Belgique est un Etat de droit et il est indécent de tenir de tels propos contre un pays qui a lui aussi subi de manière critique les conséquences du terrorisme", a ajouté le chef du gouvernement fédéral. M. Michel a rappelé qu'il avait déjà déclaré au parlement que "la Belgique ne tolèrerait pas que le gouvernement turc exporte vers la Belgique ses conflits internes". Le chef de l'Etat turc a accusé mercredi la Belgique d'être "un important centre" pour les partisans du PKK, d'être également un centre de l'organisation du prédicateur Fethullah Gülen, en exil aux Etats-Unis et qu'Ankara soupçonne d'avoir planifié la tentative de coup d'Etat manqué du 15 juillet dernier. (Belga)