Cette vaste opération est au centre de la première visite en Irak du nouveau secrétaire américain à la Défense Jim Mattis, arrivé lundi matin à Bagdad pour y rencontrer de hauts responsables irakiens. Au deuxième jour de l'offensive sur la grande ville du nord, "les forces fédérales ont repris leur avancée... Nos canons visent intensément les défenses de Daech" (acronyme arabe de l'EI), a annoncé le chef de la police fédérale Shaker Jawdat. Les forces progouvernementales avaient déjà repris dimanche aux djihadistes une quinzaine de villages dans une zone désertique au sud de Mossoul, sur le chemin menant à l'aéroport, selon des commandants sur place. La conquête de cet aéroport, qui ne fonctionne plus, et d'une ancienne base militaire adjacente ouvrirait la voie à un assaut sur la périphérie sud-ouest de Mossoul, à proximité des rives du Tigre, le fleuve qui coupe en deux cette ville qui avait été conquise par l'EI en juin 2014. (Belga)

Cette vaste opération est au centre de la première visite en Irak du nouveau secrétaire américain à la Défense Jim Mattis, arrivé lundi matin à Bagdad pour y rencontrer de hauts responsables irakiens. Au deuxième jour de l'offensive sur la grande ville du nord, "les forces fédérales ont repris leur avancée... Nos canons visent intensément les défenses de Daech" (acronyme arabe de l'EI), a annoncé le chef de la police fédérale Shaker Jawdat. Les forces progouvernementales avaient déjà repris dimanche aux djihadistes une quinzaine de villages dans une zone désertique au sud de Mossoul, sur le chemin menant à l'aéroport, selon des commandants sur place. La conquête de cet aéroport, qui ne fonctionne plus, et d'une ancienne base militaire adjacente ouvrirait la voie à un assaut sur la périphérie sud-ouest de Mossoul, à proximité des rives du Tigre, le fleuve qui coupe en deux cette ville qui avait été conquise par l'EI en juin 2014. (Belga)