"L'UCL est surprise d'apprendre qu'elle ne se situe désormais plus en Wallonie mais que, 42 ans après le 'Walen Buiten', elle retourne en Flandre", explique le communiqué.

Par ailleurs, l'article indique que la Flandre compte 61,7% de chercheurs contre 21% en Wallonie et 16,6% à Bruxelles.

Des chiffres exacts mais qui, hors contexte, donnent l'impression qu'il y a trois fois plus de chercheurs néerlandophones que francophones alors que dans les faits, la répartition des chercheurs dans le pays est conforme à la répartition de la population entre les deux communautés, précise le communiqué.

Le Vif.be, avec Belga

"L'UCL est surprise d'apprendre qu'elle ne se situe désormais plus en Wallonie mais que, 42 ans après le 'Walen Buiten', elle retourne en Flandre", explique le communiqué. Par ailleurs, l'article indique que la Flandre compte 61,7% de chercheurs contre 21% en Wallonie et 16,6% à Bruxelles. Des chiffres exacts mais qui, hors contexte, donnent l'impression qu'il y a trois fois plus de chercheurs néerlandophones que francophones alors que dans les faits, la répartition des chercheurs dans le pays est conforme à la répartition de la population entre les deux communautés, précise le communiqué. Le Vif.be, avec Belga