"Nous n'avons jamais fixé de date butoir", a déclaré le porte-parole du Premier ministre Boris Johnson, "ils en ont fixé une mais ce n'est pas celle sur laquelle nous travaillons". Le ministre britannique de l'Environnement George Eustice, doit de nouveau s'entretenir avec le commissaire européen Virginijus Sinkevicius vendredi, après avoir parlé avec lui mercredi soir, a ajouté le porte-parole, soulignant que "toutes les discussions sur le sujet ont été constructives". "Il y a un processus technique qui se poursuit, basé sur des preuves plutôt des dates butoir", a-t-il ajouté. De son côté, la ministre française de la Pêche Annick Girardin a prévenu jeudi que la France demanderait un arbitrage au niveau européen et irait "au contentieux" si toutes les licences de pêche encore réclamées au Royaume-Uni n'étaient pas accordées d'ici vendredi soir. (Belga)

"Nous n'avons jamais fixé de date butoir", a déclaré le porte-parole du Premier ministre Boris Johnson, "ils en ont fixé une mais ce n'est pas celle sur laquelle nous travaillons". Le ministre britannique de l'Environnement George Eustice, doit de nouveau s'entretenir avec le commissaire européen Virginijus Sinkevicius vendredi, après avoir parlé avec lui mercredi soir, a ajouté le porte-parole, soulignant que "toutes les discussions sur le sujet ont été constructives". "Il y a un processus technique qui se poursuit, basé sur des preuves plutôt des dates butoir", a-t-il ajouté. De son côté, la ministre française de la Pêche Annick Girardin a prévenu jeudi que la France demanderait un arbitrage au niveau européen et irait "au contentieux" si toutes les licences de pêche encore réclamées au Royaume-Uni n'étaient pas accordées d'ici vendredi soir. (Belga)