La proposition de loi a été transmise vendredi par Kris Peeters aux partenaires sociaux et aux membres du kern. Le texte confirme le principe de l'annualisation du temps de travail dans la loi. "Il y a beaucoup de conditions et de procédures pour les employeurs et les travailleurs. La crainte est donc que la réforme ne soit une coquille vide qui soit très peu utilisée", explique la députée N-VA Zuhal Demir. Avec le député Open VLD Egbert Lachaert, ils estiment que les entreprises paient le prix de la flexibilité, notamment en ce qui concerne les heures supplémentaires. (Belga)

La proposition de loi a été transmise vendredi par Kris Peeters aux partenaires sociaux et aux membres du kern. Le texte confirme le principe de l'annualisation du temps de travail dans la loi. "Il y a beaucoup de conditions et de procédures pour les employeurs et les travailleurs. La crainte est donc que la réforme ne soit une coquille vide qui soit très peu utilisée", explique la députée N-VA Zuhal Demir. Avec le député Open VLD Egbert Lachaert, ils estiment que les entreprises paient le prix de la flexibilité, notamment en ce qui concerne les heures supplémentaires. (Belga)