Voici, en fiches très pratiques, les conseils du Vif/L'Express à quelques personnalités politiques pour un été fun et instructif, près de chez elles.
...

Voici, en fiches très pratiques, les conseils du Vif/L'Express à quelques personnalités politiques pour un été fun et instructif, près de chez elles. Où séjourner Le Montois préférera le centre de vacances pour enfants défavorisés dont le père de Conner Rousseau est directeur, à Nieuport. Immersion iodée et linguistique garantie. Sac à dos exigé. Pour se régaler Le gourmand président libéral aime le sucré. Il mangera à s'en tacher les boutons de manchette tricolores des cuberdons Léopold et du chocolat noir Côte d'Or, car ce sont nos traditions et il ne s'agit pas de les effacer et tant pis si ça dérange la gauche bien-pensante. A visiter Le musée BELvue, place des Palais, à Bruxelles, est " l'actuel musée de la Belgique et de son histoire ", dit sa brochure. On y retrouve toute la splendeur de la Belgique d'avant. Y aller vite avant que Sophie Wilmès n'intègre la galerie. Il y a des limites à la camaraderie, tout de même. > A lire: comment l'hypercommunication de Bouchez essaime au MR... et irritePour s'évader Un jeu très calme, qui réclame du silence et de la concentration. Pourquoi pas un mikado, cet affrontement silencieux de baguettes pointues bleues contre des baguettes pointues rouges. Où séjourner Le président du PS se trouvera un Airbnb rue de Flandre, à Bruxelles, pour se rapprocher de l'autre sans trop s'éloigner de soi. Là-bas il y a des livres que l'on peut acheter, des restaurants où l'on peut manger, et, au bout, un canal que l'on peut emprunter, pour remonter à Charleroi ou pour descendre à Anvers.> A lire: négociations fédérales: les sept jours de troc de Paul MagnettePour se régaler Le bourgmestre de Charleroi ira vers ce sud où ses concitoyens emménagent une fois enrichis. Rue de Charleroi, à Yves-Gomezée, le socialiste dur à cuire s'installera à La Vache rouge pour ne plus penser à cette maudite alliance avec la N-VA. Spécialité : la fondue bourguignonne. A visiter Qui veut comprendre la Flandre relit les bandes dessinées de Marc Sleen. Qui veut comprendre le socialisme relit les anciens numéros du Peuple. Qui veut renouer avec les deux visite le musée Marc Sleen, dans les anciens bureaux du Peuple, rue des Sables, à Bruxelles. Pour s'évader Relire la thèse de philosophie de Jaurès, De Primis socialismi germanici lineamentis. Ecrire les meilleures citations sur une feuille. Mettre cette feuille dans une bouteille. Jeter cette bouteille dans le canal Charleroi-Bruxelles. Espérer qu'elle arrive à Anvers. Où séjourner En partant de la gare de Mons, le ministre-président wallon pourra rapidement s'isoler à Liège, où se trouvent, en plus de plein d'autres choses, beaucoup de jolis petits hôtels. Et aussi une très belle gare qui a été terminée après avoir été commencée, aux Guillemins, et un très beau stade qui a été terminé après avoir été commencé, à Sclessin. Food for thought, comme on dit quand on croit à Get up Wallonia ! Pour se régaler La saison de football reprendra en août. Dans la loge VIP du stade Vedette de Boussu, la table sera toujours ouverte pour l'ancien bourgmestre de Mons et ancien président du Parti socialiste. Carlo Di Antonio et Georges-Louis Bouchez y échangeront volontiers avec lui quelques douceurs sur l'actuel bourgmestre de Mons et l'actuel président du Parti socialiste. A visiter Dans un méandre de la Semois, à Botassart. Voir d'en haut le Tombeau du Géant. Pour savoir que même les géants tombent. Pour s'évader C'est wallon, c'est long et c'est bon : aux éditions Marabout, les 998 pages du Nouveau dictionnaire des mots croisés. Idéal pour améliorer son vocabulaire. Où séjourner Le patron écologiste s'en ira profiter de la quiétude et du bon air de l'hôtel Sheraton de l'aéroport de Bruxelles. Il y verra de près le chouette avenir du monde d'avant. Pour se régaler Il se commandera un Uber qui le mènera bien vite à la petite brasserie de l'Autoworld. On y sert peut-être du thon rouge ou des fruits qui viennent de loin. Et puis il s'achètera quelques souvenirs carbonés, de préférence en plastique. A visiter Une journée d'urbex à travers le petit village abandonné de Doel, qui fut vidé de ses habitants lors de la construction de la centrale nucléaire toute proche, le réconciliera avec l'énergie atomique comme vecteur de promotion des arts. Pour s'évader Pour s'imprégner de l'importance de l'huile de moteur dans notre inconscient collectif, il relira les plus pétaradantes aventures de Michel Vaillant, aux éditions du Lombard. Où séjourner Le nouveau président de l'ancien FDF ira camper dans un sous-bois de la périphérie flamande, sans ses livres et en envoyant à la commune choisie une demande de séjour précaire en quatre exemplaires, tous en néerlandais. Il devra se nourrir, parler et vivre comme l'habitant. Pour se régaler Le député fédéral testera, devant chaque gare entourant Bruxelles, les produits préparés dans les baraques à frites qui y existent encore, et devra ponctuer chaque bouchée d'un " Mmmh, Mora ! ", comme un authentique autochtone. Car l'âme d'un peuple cuit dans la graisse de boeuf. A visiter En septembre, il assistera à la 44e fête du peuple fouronnais où il constatera que le sentiment national n'est pas l'apanage du Gordel. Pour s'évader Il téléchargera les plus gros tubes diffusés en 2020 par Ment TV, le Feelgood Nationale Hitzender, pour s'élever l'esprit. Il paraît que le nouveau single de Jan Wuytens, Kom dan bij mij, va tout casser cet été.Où séjourner Il vaut mieux se protéger de la pluie, quand on promet qu'il fera beau demain. Le président du CDH ira s'abriter quelques jours sous le micro-climat gaumais. Il y fait toujours beau. Des moines y produisent de la bière. Ceux-ci comme celle-là peuvent aider à entrer en contact avec l'esprit de Joseph Michel.Pour se régaler Plus bas dans la rue des Deux-Eglises que son parti va bientôt quitter, vers la place Saint-Josse, le monde d'après, que le PSC d'avant n'est pas parvenu à embrasser, a déjà dressé sa table cosmopolite. Maxime Prévot ira manger des grillades à la mayonnaise chez Turkuaz Kebap. A visiter L'été, on aime les rendez-vous en terre inconnue. Le populaire bourgmestre de Namur pourra s'offrir quelques city-trips. A Charleroi, la ville où il n'y a plus rien d'orange. Ou à Liège (idem). Ou à Mons (idem). Pour s'évader Contre le frisson de la modernité, contre le stress du toujours plus vite, quoi de mieux qu'un jeu de société en famille ? On conseillera l'édition belge du Monopoly au président du CDH. Même si ses lointains prédécesseurs étaient maîtres du jeu, de la banque, de la chancellerie et de la prison et que lui, désormais, n'y est plus qu'un petit pion. Où séjourner L'Anversois élargira sa connaissance théorique de l'univers francophone d'une expérience dans le bas-monde sensible, c'est-à-dire en Wallonie. A Charleroi, plus précisément, où l'asbl Solidarités nouvelles pourra lui trouver un squat pas trop inconfortable. Il poussera, à défaut, la porte du Relais social. Pour se régaler Il grignotera quelques légèretés (des vitoulets ou des rollmops) et écoutera quelques-unes des histoires de l'écrivain-patron du SAKA-20, rue de la Chapelle, à Marchienne-au-Pont. Pour bien s'imprégner, pour bien s'imbiber, pour une véritable inburgering. A visiter La maison de l'horreur, à Marcinelle. La station de métro fantôme de Montignies-sur-Sambre. L'endroit où la mère de René Magritte s'est suicidée. Tout Flamand sûr de lui devrait avoir fait le Safari urbain carolorégien de Nicolas Buissart. Donc Bart De Wever aussi. Pour s'évader Le président de la N-VA devrait se trouver, d'urgence, l'intégrale des Grands Moments de Bob Dechamps, gravés sur CD au milieu des années 1990. Pour comprendre quel pouls bat dans le corps de l'autre. Tchârlèrwè, qué sale payis ! Où séjourner La Molen street cred' (NDLR : cette attitude qui confère une crédibilité dans le milieu de la rue, ici celui de Molenbeek) ne suffit pas toujours pour briller sur la scène nationale. La coprésidente écologiste ira à Durbuy, dans la plus flamande petite ville du monde de Wallonie, au contact avec les Wallons des bois et avec les Flamands des campings. Pour se régaler A la rencontre de deux inconnus, le CDH et les salaisons ardennaises, elle ira voir Maxime Prévot dans sa retraite virtonnaise, et mangera du pâté gaumais. Et fumera du tabac de la Semois. A visiter Le week-end du 30 août, dans la discrétion du huis clos et sous le chant apaisant des moteurs à explosion, elle méditera sur l'histoire de son parti ainsi que sur le potentiel économique de la Wallonie au Grand Prix de Francorchamps. Pour s'évader " Balle au camp, chasse à l'ombre, marelle, volley-ball " : en passant par Redu, village du livre, elle pourra se trouver le Guide Marabout des jeux de plein air. Elle y trouvera de quoi pouvoir bloquer ou dévier les incessants services de son coprésident. Où séjourner La Première a le choix, elle est partout chez elle en Belgique. Les sondages l'ayant désormais proclamée souveraine, elle pourra alterner, au gré de ses royales envies, entre les sept domaines royaux (Laeken, le Stuyvenberg, le Belvédère, Ciergnon, Fenffe, Villers-sur-Lesse ou la Villa Clémentine). Les occupants ne devraient pas oser se plaindre. > Sondage "Les Belges jugent la crise": le problème c'est la méfiancePour se régaler Puisqu'elle y est partout, elle ira au Comme chez soi, place Rouppe, à Bruxelles. Comme chez elle comme partout ailleurs, en pays conquis. A visiter Sous un des châteaux de ses nouveaux égaux de Saxe-Cobourg, le musée BELvue, place des Palais, à Bruxelles est " l'actuel musée de la Belgique et de son histoire ", dit sa brochure. Elle pourra voir comment son portrait à elle pourrait avantageusement compléter cette muséographie un peu figée. Pour s'évader Elle dit ne pas faire de politique, au contraire de tous les autres. Pourquoi dès lors ne pas relire une sélection, voire l'intégralité, des très apolitiques Carnets du Centre Jean Gol ? Ils sont si distrayants ! Et si facile à emporter à la plage !