Plus tôt dans l'après-midi, le bourgmestre de Linkebeek Eric De Bruycker avait annoncé avoir remis sa démission. Il avait été nommé à ce poste par la ministre flamande des Affaires intérieures Liesbeth Homans (N-VA), le 4 octobre dernier.

Le 26 octobre dernier, les 13 conseillers communaux de la majorité francophone de Linkebeek avaient démissionné à l'issue d'un conseil communal tendu durant lequel ils avaient sollicité en vain la démission d'Eric De Bruycker.

De nouvelles élections auront lieu le 13 décembre à Linkebeek, avait décidé le conseil de la commune à facilités située au sud de Bruxelles. La démission des élus francophones impliquait un retour aux urnes dans un délai de 50 jours.

Plus tôt dans l'après-midi, le bourgmestre de Linkebeek Eric De Bruycker avait annoncé avoir remis sa démission. Il avait été nommé à ce poste par la ministre flamande des Affaires intérieures Liesbeth Homans (N-VA), le 4 octobre dernier. Le 26 octobre dernier, les 13 conseillers communaux de la majorité francophone de Linkebeek avaient démissionné à l'issue d'un conseil communal tendu durant lequel ils avaient sollicité en vain la démission d'Eric De Bruycker. De nouvelles élections auront lieu le 13 décembre à Linkebeek, avait décidé le conseil de la commune à facilités située au sud de Bruxelles. La démission des élus francophones impliquait un retour aux urnes dans un délai de 50 jours.