A travers cette motion, la ville de Liège s'engage, d'une part, à améliorer davantage encore l'accueil et le séjour des migrants dans le respect des droits humains, via la mise en oeuvre de mesures concrètes, et, d'autre part, à sensibiliser la population sur les migrations et l'accueil de l'autre. D'abord soumise au conseil communal par le socialiste Hassan Bousetta, la motion a été adaptée pour enfin être avalisée lundi soir par l'ensemble des groupes représentés au conseil communal. "La Ville fait déjà beaucoup en la matière mais ce n'était pas codifié, pas rassemblé et cette motion permet de le constater", s'est réjoui le bourgmestre de Liège, Willy Demeyer, qui a annoncé le recrutement, en cours, d'une ou d'un juriste qui aura notamment pour mission de faire en sorte que de telles dispositions soient respectées. Parmi les actions répertoriées, on trouve par exemple la poursuite de la formation des agents en matière de droit des étrangers, la mise à disposition dans les lieux d'attente d'une infrastructure minimale permettant notamment l'accueil de jeunes enfants ou encore renforcer les cours de remise à niveau qui permettraient la réussite de tests d'admission. (Belga)

A travers cette motion, la ville de Liège s'engage, d'une part, à améliorer davantage encore l'accueil et le séjour des migrants dans le respect des droits humains, via la mise en oeuvre de mesures concrètes, et, d'autre part, à sensibiliser la population sur les migrations et l'accueil de l'autre. D'abord soumise au conseil communal par le socialiste Hassan Bousetta, la motion a été adaptée pour enfin être avalisée lundi soir par l'ensemble des groupes représentés au conseil communal. "La Ville fait déjà beaucoup en la matière mais ce n'était pas codifié, pas rassemblé et cette motion permet de le constater", s'est réjoui le bourgmestre de Liège, Willy Demeyer, qui a annoncé le recrutement, en cours, d'une ou d'un juriste qui aura notamment pour mission de faire en sorte que de telles dispositions soient respectées. Parmi les actions répertoriées, on trouve par exemple la poursuite de la formation des agents en matière de droit des étrangers, la mise à disposition dans les lieux d'attente d'une infrastructure minimale permettant notamment l'accueil de jeunes enfants ou encore renforcer les cours de remise à niveau qui permettraient la réussite de tests d'admission. (Belga)