Quand la N-VA n'est plus là, Willy Demeyer essaie d'avancer. Le bourgmestre (PS) de Liège compte profiter de cette période de go...

Quand la N-VA n'est plus là, Willy Demeyer essaie d'avancer. Le bourgmestre (PS) de Liège compte profiter de cette période de gouvernement minoritaire pour faire voter la proposition de loi " toxicomanie ", qu'il avait déposée lorsqu'il siégeait encore comme député fédéral. Certes, depuis septembre dernier, la Cité ardente a sa " salle de shoot ", qui permet aux toxicomanes de consommer dans de bonnes conditions sanitaires plutôt que dans la rue. Mais elle reste illégale, selon une loi datant de 1921. La N-VA refusait de l'abroger. Willy Demeyer espère donc trouver une majorité alternative avant les élections. Mai sera vite arrivé...