Ce samedi, dès 14h30, plusieurs hommages officiels et cérémonies patriotiques seront organisés par les autorités, à l'Enclos National des Fusillés de la Citadelle, au pied de l'Hôtel de Ville, au monument aux Libertés liégeoises et au Monument National à la Résistance.

Une colonne de véhicules d'époque défilera également de 14h30 à 16h30 entre Rocourt et le centre-ville, suivant le tracé historique emprunté par les troupes américaine. Par la suite, le défilé continuera son chemin dans les rues de Liège. Deux chars, Sherman M32 et Stuart, seront également escortés par une dizaine de fantassins sur le boulevard d'Avroy, à partir de 17h.

Durant ces deux jours, les visiteurs auront également l'occasion de visiter un campement d'époque, avec une cinquantaine de véhicules et 120 personnes habillées dans les tenues d'époque entre 10 et 20h.

Ces manifestations permettent de rendre hommage aux combattants et civils ayant vécu cette libération. Une libération fêtée comme il se doit à l'époque: "C'était une véritable liesse. Les Américains sont arrivés de Huy le 7 septembre et ont fait plier les soldats allemands le lendemain. Le sentiment qui a envahi les rues était un élan de victoire et de liberté", explique le colonel du commandement militaire de la Province de Liège Jean-Paul Hames.

Un concert du groupe 'Odyssey for Friends Big Band', dans le parc d'Avroy samedi soir, rafraichira d'ailleurs les mémoires en interprétant des classiques de l'époque, replongeant les visiteurs en 1944. La journée de dimanche sera quant à elle plus orientée vers les familles.