"Nos forces sont entrées dans les deux derniers quartiers de Daech (acronyme arabe de l'EI) à Syrte", a annoncé à l'AFP Reda Issa, porte-parole du centre de presse des forces progouvernementales. "L'ultime bataille de Syrte a commencé", a-t-il ajouté. "Environ 1.000 soldats participent à la dernière phase de l'opération", a indiqué M. Issa. Situé à 450 kilomètres à l'est de Tripoli, Syrte est la principale ville contrôlée en Libye par l'EI qui en a pris le contrôle en juin 2015. Les forces du GNA y sont entrés le 9 juin dans le cadre d'une offensive lancée le 12 mai. "L'un de nos chars a réussi à détruire une voiture piégée qui visait nos forces mais elle a été neutralisée avant d'atteindre son objectif", a expliqué le porte-parole. Un photographe de l'AFP présent à Syrte a constaté l'avancée de plusieurs chars et véhicules armés en direction du quartier du nord contrôlé par l'EI sur fond d'échanges de tirs et d'obus à l'entrée de ce secteur. Selon le centre de presse des forces du GNA, cette progression intervient "après une nuit de raids de l'armée de l'air" des Etats-Unis qui soutient les troupes loyalistes à Syrte depuis le 1er août, à la demande du GNA. (Belga)

"Nos forces sont entrées dans les deux derniers quartiers de Daech (acronyme arabe de l'EI) à Syrte", a annoncé à l'AFP Reda Issa, porte-parole du centre de presse des forces progouvernementales. "L'ultime bataille de Syrte a commencé", a-t-il ajouté. "Environ 1.000 soldats participent à la dernière phase de l'opération", a indiqué M. Issa. Situé à 450 kilomètres à l'est de Tripoli, Syrte est la principale ville contrôlée en Libye par l'EI qui en a pris le contrôle en juin 2015. Les forces du GNA y sont entrés le 9 juin dans le cadre d'une offensive lancée le 12 mai. "L'un de nos chars a réussi à détruire une voiture piégée qui visait nos forces mais elle a été neutralisée avant d'atteindre son objectif", a expliqué le porte-parole. Un photographe de l'AFP présent à Syrte a constaté l'avancée de plusieurs chars et véhicules armés en direction du quartier du nord contrôlé par l'EI sur fond d'échanges de tirs et d'obus à l'entrée de ce secteur. Selon le centre de presse des forces du GNA, cette progression intervient "après une nuit de raids de l'armée de l'air" des Etats-Unis qui soutient les troupes loyalistes à Syrte depuis le 1er août, à la demande du GNA. (Belga)