"Je confirme que Kerry Jane Wilson, qui a été enlevée en avril, a été libérée et est en sûreté et en bonne santé", a-t-elle dit dans un communiqué. Agée d'une soixantaine d'années, Mme Wilson, dont le vrai prénom est Katherine, avait été enlevée fin avril à Jalalabad. Elle dirigeait une petite ONG, Zardozi, lancée en 2006 pour soutenir les artisanes et entrepreneuses afghanes. Mme Bishop, qui a de nombreuses fois répété que l'Australie ne versait pas de rançon aux ravisseurs, s'est dite soulagée par la libération de Mme Wilson, mais s'est refusée à en donner les détails, "pour protéger ceux qui demeurent captifs où risquent d'être enlevés en Afghanistan ou ailleurs". Le communiqué de la ministre ne précise pas quand Mme Wilson a été libérée, ni où elle se trouve. Un autre Australien a récemment été enlevé en Afghanistan. Il s'agit d'un professeur de l'Université américaine d'Afghanistan (AUAF) kidnappé début août à Kaboul avec un enseignant américain par des hommes armés vêtus d'uniformes. (Belga)

"Je confirme que Kerry Jane Wilson, qui a été enlevée en avril, a été libérée et est en sûreté et en bonne santé", a-t-elle dit dans un communiqué. Agée d'une soixantaine d'années, Mme Wilson, dont le vrai prénom est Katherine, avait été enlevée fin avril à Jalalabad. Elle dirigeait une petite ONG, Zardozi, lancée en 2006 pour soutenir les artisanes et entrepreneuses afghanes. Mme Bishop, qui a de nombreuses fois répété que l'Australie ne versait pas de rançon aux ravisseurs, s'est dite soulagée par la libération de Mme Wilson, mais s'est refusée à en donner les détails, "pour protéger ceux qui demeurent captifs où risquent d'être enlevés en Afghanistan ou ailleurs". Le communiqué de la ministre ne précise pas quand Mme Wilson a été libérée, ni où elle se trouve. Un autre Australien a récemment été enlevé en Afghanistan. Il s'agit d'un professeur de l'Université américaine d'Afghanistan (AUAF) kidnappé début août à Kaboul avec un enseignant américain par des hommes armés vêtus d'uniformes. (Belga)