"Dans les quatre cas d'agressions (visant des Syriens, des Pakistanais et des Africains), nous partons du principe qu'ils étaient liés à ces soi- disant 'promenades'", a affirmé le chef de la section criminelle de la police de Cologne Norbert Wagner qui a évoqué un renforcement de la présence policière "à partir d'aujourd'hui" (lundi), dans la ville et notamment près de la cathédrale. (Belga)

"Dans les quatre cas d'agressions (visant des Syriens, des Pakistanais et des Africains), nous partons du principe qu'ils étaient liés à ces soi- disant 'promenades'", a affirmé le chef de la section criminelle de la police de Cologne Norbert Wagner qui a évoqué un renforcement de la présence policière "à partir d'aujourd'hui" (lundi), dans la ville et notamment près de la cathédrale. (Belga)