La bourse de la FWB ne s'ouvrira toutefois que très progressivement : 10 millions d'euros en 2016, 17,5 millions en 2017, 39 en 2018 et 41 en 2019, détaille samedi le quotidien Le Soir.

En 2016, les universités devraient empocher 75% des 10 millions promis. Les années suivantes, la clef pourrait être légèrement plus favorable aux hautes écoles : avec maximum 35% du budget additionnel (pour minimum 65% aux universités). La Fédération cherche de la sorte à corriger la diminution du financement réel par étudiant largement défavorable aux universités. En 15 ans, ces dernières ont en effet perdu 20,7% de leur dotation contre 7,03% pour les hautes écoles. (Belga)

La bourse de la FWB ne s'ouvrira toutefois que très progressivement : 10 millions d'euros en 2016, 17,5 millions en 2017, 39 en 2018 et 41 en 2019, détaille samedi le quotidien Le Soir.En 2016, les universités devraient empocher 75% des 10 millions promis. Les années suivantes, la clef pourrait être légèrement plus favorable aux hautes écoles : avec maximum 35% du budget additionnel (pour minimum 65% aux universités). La Fédération cherche de la sorte à corriger la diminution du financement réel par étudiant largement défavorable aux universités. En 15 ans, ces dernières ont en effet perdu 20,7% de leur dotation contre 7,03% pour les hautes écoles. (Belga)