L'assemblée tient ce mercredi une séance plénière extraordinaire marathon. Douze projets et propositions de loi sont à l'ordre du jour. Après l'examen des trois premiers textes, les députés devaient entamer les débats concernant trois projets de lois fiscaux et budgétaires. L'opposition a alors réclamé une suspension de séance en l'absence de membres du gouvernement, singulièrement du ministre des Finances Vincent Van Peteghem. "Ce n'est pas au parlement de s'adapter au gouvernement", a lancé Peter De Roover (N-VA). "C'est un manque de respect pour l'institution qui est la nôtre", a renchéri Vanessa Matz (cdH). "Si la parlement assume ses responsabilités, il faut que le gouvernement fasse de même", a estimé Nabil Boukili (PTB). La présidente de la Chambre Eliane Tillieux a alors annoncé que M. Van Peteghem pourrait se libérer "dans une petite heure". Les travaux ont été suspendus jusqu'à 17h30. (Belga)

L'assemblée tient ce mercredi une séance plénière extraordinaire marathon. Douze projets et propositions de loi sont à l'ordre du jour. Après l'examen des trois premiers textes, les députés devaient entamer les débats concernant trois projets de lois fiscaux et budgétaires. L'opposition a alors réclamé une suspension de séance en l'absence de membres du gouvernement, singulièrement du ministre des Finances Vincent Van Peteghem. "Ce n'est pas au parlement de s'adapter au gouvernement", a lancé Peter De Roover (N-VA). "C'est un manque de respect pour l'institution qui est la nôtre", a renchéri Vanessa Matz (cdH). "Si la parlement assume ses responsabilités, il faut que le gouvernement fasse de même", a estimé Nabil Boukili (PTB). La présidente de la Chambre Eliane Tillieux a alors annoncé que M. Van Peteghem pourrait se libérer "dans une petite heure". Les travaux ont été suspendus jusqu'à 17h30. (Belga)