Unia et le Délégué général aux droits de l'enfant ont été saisis à plusieurs reprises de plaintes émanant de parents dont les enfants passent plusieurs heures dans le transport qui les mène à une école spécialisée. À leurs yeux, il s'agit d'une discrimination directe fondée sur le handicap. La loi votée jeudi permettra à ces véhicules d'éviter certains embarras de circulation, en empruntant les voies réservées aux transports en commun. Elle entrera en vigueur le jour de sa publication au Moniteur belge. Le texte a été approuvé à l'unanimité moins les abstentions de la N-VA et du Vlaams Belang. (Belga)

Unia et le Délégué général aux droits de l'enfant ont été saisis à plusieurs reprises de plaintes émanant de parents dont les enfants passent plusieurs heures dans le transport qui les mène à une école spécialisée. À leurs yeux, il s'agit d'une discrimination directe fondée sur le handicap. La loi votée jeudi permettra à ces véhicules d'éviter certains embarras de circulation, en empruntant les voies réservées aux transports en commun. Elle entrera en vigueur le jour de sa publication au Moniteur belge. Le texte a été approuvé à l'unanimité moins les abstentions de la N-VA et du Vlaams Belang. (Belga)