La responsabilité dans les retards en août 2020 incombait principalement à Infrabel (33,2%), à la SNCB (30,6%) et à des tiers (29,4%). Le mois dernier, 2.025 trains ont été supprimés, soit 1,9% de l'ensemble des trains. La SNCB a été la principale responsable de ces suppressions (37,8%), suivie de tiers (35,8%) et d'Infrabel (19,5%). Parmi les incidents les plus importants ayant eu un impact sur la ponctualité figurent des travaux urgents effectués à Denderleeuw le 3 août, qui ont entraîné 6.549 minutes de retard et la suppression de deux trains. Un incendie à proximité des voies à Linkebeek a également provoqué 2.344 minutes de retard et l'annulation de 61 trains le 7 août dernier. (Belga)

La responsabilité dans les retards en août 2020 incombait principalement à Infrabel (33,2%), à la SNCB (30,6%) et à des tiers (29,4%). Le mois dernier, 2.025 trains ont été supprimés, soit 1,9% de l'ensemble des trains. La SNCB a été la principale responsable de ces suppressions (37,8%), suivie de tiers (35,8%) et d'Infrabel (19,5%). Parmi les incidents les plus importants ayant eu un impact sur la ponctualité figurent des travaux urgents effectués à Denderleeuw le 3 août, qui ont entraîné 6.549 minutes de retard et la suppression de deux trains. Un incendie à proximité des voies à Linkebeek a également provoqué 2.344 minutes de retard et l'annulation de 61 trains le 7 août dernier. (Belga)