Sur la période 2012-2017, seuls les trains italiens ont fait pire que les trains belges en matière de ponctualité, d'après une étude relayée par L'Echo. Selon cette comparaison entre treize pays européens, un train est à l'heure s'il y a un retard ne dépassant pas 5 minutes et 29 secondes. Ces retards sur le réseau belge ont des causes variées. Ils sont imputables à la fois à la SNCB, qui est, entre autres, responsable du matériel roulant, qu'à Infrabel, le gestionnaire de l'infrastructure du réseau ferroviaire. Ces deux entités ont été scindées en 2014, et leurs responsabilités respectives sont parfois sources de confusion auprès du grand public.
...