Alors qu'ils devaient faire escale à Istanbul, une douzaine de touristes belges en provenance d'Afrique du Sud avaient été contraints samedi d'atterrir à Gaziantep, à la frontière turco-syrienne, en raison d'importantes chutes de neige dans la capitale turque. Ils y étaient bloqués pendant le week-end. Les Affaires étrangères suivaient la situation de près, car un avis de voyage négatif avait été émis pour cette région de la Turquie. Les vols entre Gaziantep et Istanbul ont repris dimanche soir et, selon les Affaires étrangères, les touristes belges ont pu rejoindre l'aéroport d'Istanbul-Atatürk dimanche ou lundi matin. Il n'est cependant pas certain que tous les Belges aient pu partir d'Istanbul vers la Belgique. "Les Affaires étrangères ne suivent pas la situation des Belges à Istanbul car il n'y a pas d'avis négatif sur cette zone", selon le porte-parole. (Belga)

Alors qu'ils devaient faire escale à Istanbul, une douzaine de touristes belges en provenance d'Afrique du Sud avaient été contraints samedi d'atterrir à Gaziantep, à la frontière turco-syrienne, en raison d'importantes chutes de neige dans la capitale turque. Ils y étaient bloqués pendant le week-end. Les Affaires étrangères suivaient la situation de près, car un avis de voyage négatif avait été émis pour cette région de la Turquie. Les vols entre Gaziantep et Istanbul ont repris dimanche soir et, selon les Affaires étrangères, les touristes belges ont pu rejoindre l'aéroport d'Istanbul-Atatürk dimanche ou lundi matin. Il n'est cependant pas certain que tous les Belges aient pu partir d'Istanbul vers la Belgique. "Les Affaires étrangères ne suivent pas la situation des Belges à Istanbul car il n'y a pas d'avis négatif sur cette zone", selon le porte-parole. (Belga)