Les incursions de Thalys en Allemagne avaient été suspendues le 21 mars en raison de la crise du coronavirus. D'ici au 11 juillet, seul un train par jour effectuera le trajet entre la capitale française et Dortmund, en passant par Bruxelles et Cologne, et inversement. La fréquence sera ensuite progressivement revue à la hausse, avec deux trains par jour jusque fin août sur cette route allemande, avant de passer à trois liaisons quotidiennes dès septembre. (Belga)

Les incursions de Thalys en Allemagne avaient été suspendues le 21 mars en raison de la crise du coronavirus. D'ici au 11 juillet, seul un train par jour effectuera le trajet entre la capitale française et Dortmund, en passant par Bruxelles et Cologne, et inversement. La fréquence sera ensuite progressivement revue à la hausse, avec deux trains par jour jusque fin août sur cette route allemande, avant de passer à trois liaisons quotidiennes dès septembre. (Belga)