A la demande de la police, les soldats impliqués dans la surveillance de la capitale depuis les attentats du 22 mars ont reçu pour consigne de redoubler de vigilance autour des terrasses - qui risquent d'être bondées pendant l'Euro de football -, des écoles et des hôpitaux.

Fin mai, l'organisation Etat islamique avait appelé ses partisans à perpétrer des attentats en Occident pendant le ramadan, qui a commencé la semaine dernière et s'achèvera le 5 juillet.

Le niveau de la menace terroriste en Belgique n'a toutefois pas été revu à la hausse et s'élève toujours à 3 sur 4 ("menace sérieuse, possible et vraisemblable"). A plusieurs endroits stratégiques, comme certaines ambassades, le niveau a même été abaissé de 3 à 2+.

A la demande de la police, les soldats impliqués dans la surveillance de la capitale depuis les attentats du 22 mars ont reçu pour consigne de redoubler de vigilance autour des terrasses - qui risquent d'être bondées pendant l'Euro de football -, des écoles et des hôpitaux.Fin mai, l'organisation Etat islamique avait appelé ses partisans à perpétrer des attentats en Occident pendant le ramadan, qui a commencé la semaine dernière et s'achèvera le 5 juillet.Le niveau de la menace terroriste en Belgique n'a toutefois pas été revu à la hausse et s'élève toujours à 3 sur 4 ("menace sérieuse, possible et vraisemblable"). A plusieurs endroits stratégiques, comme certaines ambassades, le niveau a même été abaissé de 3 à 2+.