Le jeune homme de 18 ans s'est électrocuté en escaladant un poteau électrique. "Nous déplorons ce qui s'est passé et présentons nos condoléances à sa famille et à ses proches", indique l'entreprise via son porte-parole Frédéric Petit. "Nous voulons néanmoins appeler une nouvelle fois, conformément à nos récentes campagnes, au respect de la sécurité. Les terrains ferroviaires sont interdits d'accès et les poteaux électriques le sont d'autant plus".

Les faits se sont produits à l'issue d'une fête d'anniversaire. Le jeune homme a grimpé sur le poteau électrique après être monté sur une clôture. Les circonstances des faits ne sont pas très précises mais, selon, le parquet, rien n'indique qu'il s'agisse d'un suicide ou des conséquences d'un acte malveillant. Le jeune homme est ensuite probablement entré en contact avec la haute tension, puis est tombé. La petite amie de la victime aurait assisté à toute la scène.

"Il y a 3.000 volts sur une installation de ce genre, cela va de soi qu'il y a danger mortel", poursuit Frédéric Petit. "Notre pays compte un bon 6.500 km de voies dont 90% sont électrifiées".

Le jeune homme de 18 ans s'est électrocuté en escaladant un poteau électrique. "Nous déplorons ce qui s'est passé et présentons nos condoléances à sa famille et à ses proches", indique l'entreprise via son porte-parole Frédéric Petit. "Nous voulons néanmoins appeler une nouvelle fois, conformément à nos récentes campagnes, au respect de la sécurité. Les terrains ferroviaires sont interdits d'accès et les poteaux électriques le sont d'autant plus".Les faits se sont produits à l'issue d'une fête d'anniversaire. Le jeune homme a grimpé sur le poteau électrique après être monté sur une clôture. Les circonstances des faits ne sont pas très précises mais, selon, le parquet, rien n'indique qu'il s'agisse d'un suicide ou des conséquences d'un acte malveillant. Le jeune homme est ensuite probablement entré en contact avec la haute tension, puis est tombé. La petite amie de la victime aurait assisté à toute la scène. "Il y a 3.000 volts sur une installation de ce genre, cela va de soi qu'il y a danger mortel", poursuit Frédéric Petit. "Notre pays compte un bon 6.500 km de voies dont 90% sont électrifiées".