Au moins six roquettes ont atterri sur la section militaire de l'aéroport international sans interrompre le trafic aérien, selon le ministère de l'Intérieur. Le trafic à l'aéroport de Kaboul est resté "normal", a précisé le porte-parole du ministère afghan de l'Intérieur, Najib Danish. M. Mattis arrivé tôt en provenance d'Inde et le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, rencontrent le commandement de l'opération Resolute Support (RS) et les autorités afghanes, un mois après l'annonce de prochains renforts américains. (Belga)

Au moins six roquettes ont atterri sur la section militaire de l'aéroport international sans interrompre le trafic aérien, selon le ministère de l'Intérieur. Le trafic à l'aéroport de Kaboul est resté "normal", a précisé le porte-parole du ministère afghan de l'Intérieur, Najib Danish. M. Mattis arrivé tôt en provenance d'Inde et le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, rencontrent le commandement de l'opération Resolute Support (RS) et les autorités afghanes, un mois après l'annonce de prochains renforts américains. (Belga)