Les représentants nationaux du syndicat socialiste CGSP-Prisons se réuniront mardi 20 février, dans la matinée, afin d'examiner la proposition du ministre de la Justice, Koen Geens. Ceux de la CSC se prêteront au même exercice le lendemain, mercredi 21 février au matin. Koen Geens a présenté mercredi dernier une offre qui inclut notamment le respect des accords conclus l'an passé, avec l'ajout d'une réserve en cas de départ inattendu. Ce que tant Filip Dudal de l'ACV-Openbare Diensten (CSC Services publics) que Robby De Kaey de l'ACOD-Gevangenissen (CGSP-Prisons) qualifient de "défendable". Ils réitèrent toutefois auprès de l'agence Belga leur demande que la ministre du Budget, Mme Wilmès, appose également sa signature à cette proposition, afin de garantir que le gouvernement tiendra ses promesses. Les syndicats ne prévoient aucune action cette semaine ou la semaine prochaine. Jeudi 22 février à 08h00, une réunion se tiendra avec M. Geens, qui saura dès lors si les gardiens se satisfont de son offre. (Belga)

Les représentants nationaux du syndicat socialiste CGSP-Prisons se réuniront mardi 20 février, dans la matinée, afin d'examiner la proposition du ministre de la Justice, Koen Geens. Ceux de la CSC se prêteront au même exercice le lendemain, mercredi 21 février au matin. Koen Geens a présenté mercredi dernier une offre qui inclut notamment le respect des accords conclus l'an passé, avec l'ajout d'une réserve en cas de départ inattendu. Ce que tant Filip Dudal de l'ACV-Openbare Diensten (CSC Services publics) que Robby De Kaey de l'ACOD-Gevangenissen (CGSP-Prisons) qualifient de "défendable". Ils réitèrent toutefois auprès de l'agence Belga leur demande que la ministre du Budget, Mme Wilmès, appose également sa signature à cette proposition, afin de garantir que le gouvernement tiendra ses promesses. Les syndicats ne prévoient aucune action cette semaine ou la semaine prochaine. Jeudi 22 février à 08h00, une réunion se tiendra avec M. Geens, qui saura dès lors si les gardiens se satisfont de son offre. (Belga)