"La majorité va reprendre le travail, il y a eu un vote à main levée ce matin", a déclaré M. Guimaraes, tout en précisant que la reprise ne sera pas effective avant "plusieurs jours, le temps qu'une fouille générale de l'établissement soit réalisée pour le sécuriser". Les surveillants avaient entamé une grève à la suite de l'agression de deux de leurs collègues par un détenu radicalisé le 5 mars. (Belga)

"La majorité va reprendre le travail, il y a eu un vote à main levée ce matin", a déclaré M. Guimaraes, tout en précisant que la reprise ne sera pas effective avant "plusieurs jours, le temps qu'une fouille générale de l'établissement soit réalisée pour le sécuriser". Les surveillants avaient entamé une grève à la suite de l'agression de deux de leurs collègues par un détenu radicalisé le 5 mars. (Belga)