Quelque 15.000 entrées ont été recensées vendredi, avec Pascal Obispo en tête d'affiche. Samedi, ce sont près de 28.000 personnes qui étaient présentes à la Citadelle de Namur, avec Angèle en point d'orgue. La fréquentation exacte dimanche n'est pas encore connue. "Nous ne sommes pas fixés sur les chiffres et il faut encore faire les comptes. Globalement, on peut dire que nous avons comptabilisé entre 60.000 et 70.000 entrées en trois jours", a précisé Martin Wauthy, directeur du festival. "Le plus important, c'est que Les Solidarités ont avant tout été une grande fête populaire, à l'image des 15.000 enfants qui ont foulé le site. On remercie aussi la météo, qui a été très clémente avec nous." Jusqu'à présent, le festival avait annoncé un maximum de 50.000 entrées en deux jours. En passant à trois jours, il a donc fait un bon considérable en avant. Mais il ne veut pas perdre son coté familial et reste dépendant de la capacité du site qui l'accueille. "Nous aurions pu vendre beaucoup plus de tickets pour samedi, avec Angèle à l'affiche. Cependant, nous avons préféré limiter l'affluence", a encore expliqué Martin Wauthy. "Dimanche, nous avons aussi pris la décision de limiter la capacité du site à 25.000 personnes pour que tout le monde soit confortable, en arrêtant de vendre des billets dès samedi matin. Au final, nous avons eu quelques milliers de spectateurs en moins que prévu en ce dernier jour, mais c'était très bien comme ça." Outre des concerts, le festival a fait la part belle à la culture, avec des débats, du cinéma, du théâtre. La "Cité des enfants" a également permis aux plus petits de s'adonner à de nombreuses activités. D'autres animations, comme une exposition sur le climat, ont remporté un franc succès. Côté incidents, une panne de Wifi a paralysé les bars et les stands de nourriture, samedi. Le problème a toutefois pu être réglé après une heure et le dispositif a été renforcé dimanche. Aucun incident grave n'a été déploré, toujours selon l'organisation. Au regard de la chaleur, le nombre de points d'eau est passé de six à 12 au fil du festival. Les pompiers ont également aspergé les festivaliers, qui ont été autorisés à entrer avec des bouteilles d'eau dimanche. L'organisation donne déjà rendez-vous à tous les "Solidaires" l'année prochaine pour une 8e édition, à nouveau sur trois jours, en haut de la Citadelle de Namur. (Belga)