Sur les plus de 71.000 factures en retard, à peine 425 n'ont pas été honorées à temps car les fonds n'étaient pas prévus par le budget, tandis que la procédure était en cours pour 160 d'entre elles, concluent les quotidiens sur base des chiffres obtenus par le député fédéral Luk Van Biesen (Open Vld) auprès de la ministre du Budget Sophie Wilmès (MR). Dans tous les autres cas, les services fédéraux ne parviennent pas à respecter les délais, ce qui entraîne un coût supplémentaire pour les contribuables et pénalise les fournisseurs qui ne sont pas rémunérés à temps. "Ce sont surtout les SPF Justice et Affaires intérieures qui doivent passer à la vitesse supérieure. Ils rassemblaient respectivement 40 et 38% des factures en retard", souligne M. Van Biesen. (Belga)

Sur les plus de 71.000 factures en retard, à peine 425 n'ont pas été honorées à temps car les fonds n'étaient pas prévus par le budget, tandis que la procédure était en cours pour 160 d'entre elles, concluent les quotidiens sur base des chiffres obtenus par le député fédéral Luk Van Biesen (Open Vld) auprès de la ministre du Budget Sophie Wilmès (MR). Dans tous les autres cas, les services fédéraux ne parviennent pas à respecter les délais, ce qui entraîne un coût supplémentaire pour les contribuables et pénalise les fournisseurs qui ne sont pas rémunérés à temps. "Ce sont surtout les SPF Justice et Affaires intérieures qui doivent passer à la vitesse supérieure. Ils rassemblaient respectivement 40 et 38% des factures en retard", souligne M. Van Biesen. (Belga)