"Kiev et le Donbass (ndlr, les séparatistes) ont trouvé un accord sur un échange de prisonniers (...) ce dimanche 29 décembre", a annoncé Daria Morozova, la médiatrice du gouvernement de la république du Donetsk dans un communiqué. Les autorités ukrainiennes n'ont pour leur part pas souhaité commenter cette annonce. Selon elle, les deux républiques autoproclamées à Donetsk et Lougansk, dans l'Est du pays, se verront remettre 87 personnes, tandis que 55 seront remises à Kiev. Des médias russes affirment que l'échange doit avoir lieu sur la ligne de front. De son côté l'Ukraine n'a laissé filtrer aucune information sur le sujet. Cet échange est en préparation depuis un accord début décembre à Paris lors d'un sommet sur le conflit entre les présidents russe Vladimir Poutine et ukrainien Volodymyr Zelensky, sous chaperonnage franco-allemand. Le nouveau chef de l'Etat de l'Ukraine a amorcé une détente avec la Russie autour du conflit dans l'Est du pays qui a fait 13.000 morts depuis 2014. En septembre, Kiev et Moscou avaient déjà échangé 70 détenus, notamment des figures symboliques comme le cinéaste ukrainien Oleg Sentsov relâché par Moscou. (Belga)

"Kiev et le Donbass (ndlr, les séparatistes) ont trouvé un accord sur un échange de prisonniers (...) ce dimanche 29 décembre", a annoncé Daria Morozova, la médiatrice du gouvernement de la république du Donetsk dans un communiqué. Les autorités ukrainiennes n'ont pour leur part pas souhaité commenter cette annonce. Selon elle, les deux républiques autoproclamées à Donetsk et Lougansk, dans l'Est du pays, se verront remettre 87 personnes, tandis que 55 seront remises à Kiev. Des médias russes affirment que l'échange doit avoir lieu sur la ligne de front. De son côté l'Ukraine n'a laissé filtrer aucune information sur le sujet. Cet échange est en préparation depuis un accord début décembre à Paris lors d'un sommet sur le conflit entre les présidents russe Vladimir Poutine et ukrainien Volodymyr Zelensky, sous chaperonnage franco-allemand. Le nouveau chef de l'Etat de l'Ukraine a amorcé une détente avec la Russie autour du conflit dans l'Est du pays qui a fait 13.000 morts depuis 2014. En septembre, Kiev et Moscou avaient déjà échangé 70 détenus, notamment des figures symboliques comme le cinéaste ukrainien Oleg Sentsov relâché par Moscou. (Belga)